Pour une sociologie des tentatives

Faire monde depuis nos vies quotidiennes

Louis Staritzky

Parution 09/02/2024
Format Livre broché de 216 pages
ISBN 979-10-95630-70-8
16,00€

Résumé

Se mettre en recherche collectivement, faire enquête depuis nos milieux de vie, est une manière de ne pas se laisser déposséder de nos capacités à analyser, raconter et transformer nos quotidiens. La sociologie des tentatives s’implique directement dans les expériences collectives et autonomes qui nous permettent d’entrevoir des mondes plus égalitaires et désirables. Elle est toujours mouvante, en composition-décomposition permanente, en train de bricoler des méthodes, des concepts, des manières de sentir-penser et d’agir qui élargissent la vision que nous avons de la recherche. Défendre une sociologie des tentatives, c’est s’inscrire dans une histoire clandestine des sciences sociales qui émerge de la longue épopée des épistémologies minoritaires (féministes, décoloniales, autonomistes, queer…) et qui est toujours active dans nos expérimentations et nos luttes collectives.

Malgré l’urgence de la situation actuelle, trop de recherches en sciences sociales se contentent encore d’analyser et documenter des effondrements (tant dans le champ écologique, que social ou démocratique) plutôt que de vivre et expérimenter des basculements en cours. Elles préservent ainsi leurs privilèges de scientificité, leurs positions d’extériorité, leurs observations en surplomb, leurs interprétations détachées, leur rapport distancié à ce qu’elles nomment leurs « objets », et, en fin de compte, leur longue implication dans les injustices épistémiques.

L’auteur insiste, à l’inverse, sur la dimension située, et nécessairement engagée, de nos points de vie et de vue, de nos récits, de nos recherches-actions, afin de montrer ce que ce rapport au monde éprouvé, localisé, fragmenté, permet de faire bouger et transformer. Nourri par les pensées féministes, marxistes et décoloniales, mais aussi par les expérimentations écologistes et les mobilisations sociales, notamment en quartiers populaires, il pose les tentatives d’un monde dans lequel la recherche renverrait forcément à quelque chose de joyeux, de collectif et, surtout, de vital.

 

L'auteur

Louis Staritzky est docteur en sociologie, chercheur associé au laboratoire Experice, Université Paris 8 Vincennes Saint-Denis. Depuis plusieurs années il engage son travail de recherche-action en quartier populaire avec des collectifs hybrides. Il participe à animer la revue Agencements et le collectif des Fabriques de sociologie.

On en parle

Faire recherche en habitant : Une histoire populaire de la recherche-action par Pascal Nicolas-Le Strat et Louis Staritzky

Chroniques cartographiques : Rencontre au Théâtre de L’Échangeur avec Pascal Nicolas-Le Strat et Louis Staritzky

 

Événements à venir

MONTPELLIER - 23 février à 18h - Soirée de lancement au Site universitaire Saint-Charles en partenariat avec la librairie La Cavale
 
VIOLS LE FORT - 24 février à 11h - Rencontre et discussion à la librairie La Bestiole

IVRY-SUR-SEINE - 28 février à 19h - Rencontre et discussion à la librairie coopérative Envie de lire co-organisée avec L'incruste, collectif d'éducation populaire

SAINT-DENIS - A venir - Rencontre et discussion à la librairie La P'tite Denise