Joie militante

Construire des luttes en prise avec leurs mondes

carla bergman et Nick Montgomery, traduction Juliette Rousseau

Parution 15/01/2021
Format Livre broché
ISBN 979-10-95630-37-1
Télécharger un extrait en brochure (PDF)
16,00€

Résumé

À quoi ressemble la joie dans les milieux de lutte ? Qu’est-ce qui nous rend collectivement et individuellement plus capables, plus puissant·e·s et pourquoi, parfois, les milieux radicaux produisent tout l’inverse et nous vident de tout désir ?

C’est à ces questions que Joie militante tente de répondre, combinant propositions théoriques, analyses de cas pratiques et entretiens avec des militant·e·s issu·e·s de luttes diverses : féminisme, libération Noire, résurgence Autochtone, squat, occupations, luttes queer, anti-carcérales, d’autonomie des jeunes, anarchisme, autonomisme, écologie radicale.

La joie, au sens spinoziste du terme, renvoie à notre capacité à affecter et être affecté·e·s, à prendre activement part à la transformation collective, à accepter d’en être bouleversé·e·s. La joie telle qu’elle nous est ici proposée est une façon d’habiter pleinement nos mondes, nos attachements, plutôt que de chercher à les diriger.

Ce livre, paru aux États-Unis en 2017, y est déjà devenu un incontournable pour penser différemment le militantisme et les luttes. Il s’agit maintenant d’ouvrir également ces discussions au contexte français.

Les auteur·ice·s

carla bergman est autrice, activiste, réalisatrice et productrice canadienne. Elle a notamment co-dirigé le projet « EMMA Talks » à Vancouver, une série de discours live et digital de femmes, personnes trans et non binaires, militantes, autrices, intellectuelles.
Le projet a abouti à la publication d’un livre, coordonné par carla : Radiant Voices : 21 Feminist Essays for Rising Up Inspired by EMMA Talks (Brindle & Glass Publishing,
2019).
Nick Montgomery est chercheur, auteur et militant. Il travaille sur la notion d’alternatives aux systèmes de pouvoir et notamment sur le féminisme, l’anarchisme, la permaculture, la décolonisation et l’antiracisme, à la Queen’s University de Kingston, dans l’Ontario (Canada).

La traductrice

Juliette Rousseau, traductrice de cet ouvrage, a coordonné l’organisation de multiples événements politiques internationaux, comme des Forums Sociaux Mondiaux, des Sommets des Peuples ou des contre-G8 et contre-G20. Elle est l’autrice du livre Lutter ensemble, pour de nouvelles complicités politiques, paru aux éditions Cambourakis en 2018. Elle s’attache à questionner les pratiques d’organisation militantes à même de conjuguer puissance collective et libération face aux oppressions systémiques. C’est dans le cadre de cette recherche qu’elle a découvert Joyful Militancy. Elle s’est alors décidée à porter le projet de traduire ce livre en France, considérant que les réflexions qui y sont développées sont à la fois cruciales et complémentaires de son propre travail et d’autres, qui sont apparus récemment.

On en parle

Vous pouvez également lire un extrait du livre sur notre blog Mediapart : Blog Mediapart des Éditions du commun - Joie militante extrait

Bibliothèque Fahrenheit 451 recension du 5 mai 2021 du livre Joie militante

L’Ec(h)o du Felipe Podcast du 1er avril 2021 - rencontre avec Juliette Rousseau

Podcast Fracas 18 mars 2021 - Des conversations joyeuses pour faire avancer les luttes politiques - avec Juliette Rousseau

L'établi des mots Rencontre du 6 mars 2021 - Joie militante et luttes

féministes à Rennes

Dans le numéro de mars 2021 du Monde libertaire

Les Glorieuses Newsletter du 24 février 2021 - L'importance de la joie militante

Dans le numéro du 14/01/2021 de Politis