Agencements n°7 - mars 2022

Recherches et pratiques sociales en expérimentation

Collectif

Parution 11/03/2022
Format Livre broché de 196 pages
ISBN 979-10-95630-47-0
12,00€

SOMMAIRE AGENCEMENTS N°7


À l'épreuve des rapports de classe : construire des espaces de résistance

Ahmed TRAORÉ

Entre libre arbitre et déterminisme de classe : le combat d'une vie /

Guillaume SABIN et Pierre SERVAIN

Une manière de diffuser les communs : l’expérience d’Ékoumène [Réflexions sur la diffusion des communs / 2]

Axel TAUPIN

La démarche d’éducation populaire dans les luttes sociales : Entre résistance, création et fabrique, l’utopie d’Ivry-sur-Seine

Recherche en art / Art en recherche : hybrider les pratiques pour partager le sensible

Anna DIOP DUBOIS

La fabrique de l’anthropo-graphie. Le carnet de terrain, à la croisée des arts visuels et de l’anthropologie

Larissa FONTES

La photo-ethnographie : une rencontre de la science et du sensible. Conflits méthodologiques d’une photographe devenant anthropologue

Louis STARITZKY, Pascal NICOLAS-LE STRAT

Quartiers en recherche, quartiers en création. L'expérimentation d'un laboratoire (dé)ambulant de recherche-création dans trois territoires du Nord

Né un 18 mars

A la recherche de soi : voyager par la culture de l’autre

Michel BIKOULA

Découvrir l'université. Se découvrir soi à l'université

Ferroudja ALLOUACHE, Nicole BLONDEAU, Anthippi POTOLIA, Radija TAOURIT

Autobiographies langagières : arrimages existentiels, transmissions, élaborations identitaires

Martine BODINEAU, Régis GARCIA, Sébastien JOFFRES, Arsène MBUMA, Pascal NICOLAS-LE STRAT, Louis STARITZKY, Victor VAN DER WOLDENBERG

Histoires de foot. Petite cordée d’écritures

 

A propos

Printemps 2022 - Agencements produit son 7e numéro après 4 ans d’existence. La revue continu à défendre et rendre visible des recherches-actions engagées par le bas, à partir des pratiques et expérimentations d’acteurs et actrices qui prennent le risque de l’écriture collective, pour déployer les récits de leurs expérimentations.
Agencements pensé comme un équipement de recherche pour les sciences sociales, se construit depuis différents mondes et leurs interstices – universitaires, militants, professionnels, artistiques – en s’efforçant d’accueillir des écritures plurielles – collectives, débutantes ou avancées. Agencements est à la fois une invitation à se mettre, soi-même en expérimentation, à s’impliquer dans un geste d’écriture, et un outil d’intervention.

Le numéro que vous avez dans les mains, comme les précédents, n’est pas construit à partir d’une thématique préalable, mais se constitue depuis les articles qu’il accueille, dans une présence aux mondes.

La particularité de ce numéro est qu’il est composé de plusieurs jeunes écritures – certain.e.s auteur.e.s sont étudiant.e.s en licence – qui questionnent leur place dans le rapport aux institutions et aux territoires qui les ont fait : l’école, des contextes professionnels et leurs normes, le bled, le quartier ou l’habitat collectif. Ils rendent visible les expérimentations et les dynamiques de recherche qui leur permettent de se déplacer – d’une classe sociale, d’un monde social à un autre –, d’amorcer un pas de côté, voire une rupture.

Ce nouveau numéro d’Agencements constitue une saisie sensible des processus à la fois individuels (les modalités d’apprentissage que produit l’inscription en licence quand on vient de territoires disqualifiés), pédagogiques (autobiographies langagières) et du lieu de la recherche (photographie – ethno – graphie ou recherche-création) pour documenter depuis l’intérieur nos transformations contemporaines.